Nathalie Prévost, Experte Santé Bien-être

1 rue Sebastiani, 20000 Ajaccio
06 13 75 21 24
 

Nathalie Prévost, Experte Santé Bien-être

Articles

 

Faut-il fournir beaucoup d’efforts pour atteindre un niveau optimal de bien-être ? Moi, je crois qu’on n’est pas obligé d’être une fourmi besogneuse pour atteindre la zénitude. Je vous propose au contraire, de tester un été léger, 100% Cigale ! Nirvana garanti.

Le règne animal a beaucoup à nous apprendre, comme le rappelle Jean de la Fontaine. Pourquoi ai-je choisi la cigale ? Parce que sa force, c’est de chanter. Et elle a grandement raison. Je ne connais rien de plus apaisant et joyeusement régénérant.

Qu’on fredonne au volant dans les embouteillages, sous la douche, dans une chorale ou qu’on se produise sur scène, l’effet apaisant sera le même. Il est d’abord mécanique. 

Le son naît d’une respiration abdominale qui agit comme un réel auto-massage sur notre ventre,et surtout notre diaphragme. Ce grand muscle qui “ferme” notre cage thoracique est souvent hypertendu, voire douloureux à cause du stress. C’est la fameuse boule qui comprime le plexus solaire quand on est surmené.  

La pratique du chant détend donc les muscles et impacte positivement notre rythme cardiaque qui se calme. Il mobilise le corps entier, votre caisse de résonance, et permet même de rééduquer votre posture. Je vous mets au défi de sortir un son avachi sur un fauteuil ou la tête basse. 

Plus encore, le plaisir de pousser la chansonnette participe à l’alchimie de la relaxation profonde. Chanter fait partie des activités qui stimule la production d’endorphines, ces hormones du bonheur dont l’action est comparable aux opiacés. Oui, oui, vous avez bien lu, chanter peut devenir une drogue douce et naturelle !

S’ajoute son effet libérateur. Interpréter une chanson permet de reconnecter nos émotions, de les exprimer donc de les sortir de nous mêmes. De dépasser le passé pour avancer… au présent.

Le chant mobilise également notre cerveau, puisqu’il fait appel à la concentration, la mémoire pour reproduire les sons, le rythme, retenir une mélodie ou des paroles. Il stimule enfin votre sensorialité, ce subtil langage du système nerveux entre le monde extérieur et soi-même.

Au final, impossible de continuer à ruminer nos idées parasites lorsqu’on chante par exemple, car pour produire un son, corps, esprit et sens doivent s’accorder au même endroit, au même moment. Le trio gagnant pour obtenir une présence entière dans l’instant... 

Le chant apporte typiquement le centrage et l’ancrage qu’on recherche dans une bonne technique de relaxation, cette espèce de vibration qui nous rend si présent à nous-même et aux autres durablement.

Alors cet été, lâchez vous sans complexes : gazouillez, jodler, miaulez, roucoulez, sifflez, vocalisez, dansez… Faites le plein des bonnes vibes pour en profiter quand l’hiver sera venu, foi d’animal !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.