Nathalie Prévost, Experte Santé Bien-être

1 rue Sebastiani, 20000 Ajaccio
06 13 75 21 24
 

Nathalie Prévost, Experte Santé Bien-être

Articles

L'ostéopathie, nous connaissons tous pour y avoir fait appel un jour ou l’autre en vue de soulager un blocage ou une douleur. Mais que se passe-t-il réellement pendant une séance ?

Carine Bidet, installée depuis onze ans à Cargèse, nous éclaire sur ce fabuleux outil de prévention et de réparation.

Nathalie Prévost : L’ostéopathie a été élaborée en 1874 aux États-Unis. Comment la définissez-vous ?
Carine Bidet :
Cette thérapie manuelle permet de rééquilibrer un état de santé à travers des techniques articulaires, musculaires, crâniennes, viscérales et énergétiques.
Mon but est de diagnostiquer et traiter les restrictions de mobilité des différentes
structures (os, muscles, ligaments, organes, viscères, fascias…) du corps qui peuvent, à terme, entraîner des troubles fonctionnels. Je remets le corps en mouvement.
N.P. : Tous les ostéopathes n’ont pas forcément la même pratique... Faites-vous «craquer» ?
C.B. :
Le cracking effraie généralement. En fait, il fait partie de ce qu’on appelle l’ostéopathie structurelle, en complément de la crânienne, viscérale, tissulaire… Toutes ces techniques sont autant d’outils dont nous disposons.
Parfois, il faut faire «craquer». Mais c’est vrai qu’avec la pratique, j’ai acquis une vision plus globale. Et je privilégie les méthodes plus douces en apparence mais qui agissent vraiment en profondeur. Le travail tissulaire, par exemple, est très puissant et convient aussi bien aux sportifs qu’aux enfants.
N.P. :Comment ça marche exactement ?
C.B. :
À travers le toucher, je reçois des informations que j’utilise pour redonner de la mobilité au corps. Je ne soigne pas, je stimule l’autorégulation et les capacités d’auto-guérison du corps. Mais cela va un peu plus loin. J’aide également le patient à retrouver une forme d’autonomie en prenant conscience de son corps, de ses émotions, de son ressenti...
N.P. : Autonomie ? Vous pensez qu’on peut se soigner soi-même ?
C.B. :
Absolument. Je suis frappée de voir que la majorité des patients consultent quand ils sont complètement bloqués. Rares sont ceux qui viennent en prévention.

Avec le temps, j’ai constaté que plus je donne de conseils, d’explications sur la physiologie, l’anatomie, plus les résultats des séances sont durables. C’est logique : mieux on se connaît, plus on ressent son corps, et plus on prend conscience de ce qui se passe.
N.P. : D’où est venue votre idée d’ateliers d’ostéopathie ?
C.B. :
Je suis partie du constat qu’avec une meilleure compréhension du fonctionnement du corps, chacun peut soulager, ou du moins accompagner, sa douleur. Alors, après une formation d’éducation thérapeutique il y a deux ans, j’ai monté des ateliers d’ostéopathie.
Je transmets de façon ludique des notions de physiologie, d’anatomie et des outils très simples pour mieux vivre avec les douleurs et entretenir sa forme. Je touche un public adulte et âgé.

Mais mon Graal serait de dispenser ces ateliers dans les écoles pour toucher un maximum d’enfants. Parce que le bien-être et la prévention, ça commence tout petit !

Carine Bidet organise sur Cargese et Ajaccio des « Ateliers d’ostéopathie : Prévenir, Accompagner, Soulager » - 06 58 27 78 43 - www.carinebidet.fr


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.